Je suis à Oléron en mission pour le boulot. Plutôt pas mal, vu le temps et l'époque de l'année. 😉

L'objet de la mission est de faire fonctionner un groupe de bornes WiFi Netgear Orbi Pro. On les utilise déjà à Fréjus sans problèmes, et j'ai une variante à la maison. Mais celles d'Oléron font tomber le réseau dès qu'elles sont en fonctionnement...

Mon plan d'action était de réinitialiser toutes les bornes, une mise à jour majeure de firmware ayant été appliquée, et un mec du support Netgear recommande dans un forum un reset une fois passé à la version 2. Ne pouvant le faire à distance, bien que Orbi Pro mentionne "pro", l'interface reste assez noob, pas de SNMP, et pas de reset par logiciel, je suis descendu sur place.

J'ai retrouvé les connexions que j'avais fait enlever par le personnel local pour désactiver les Orbi, que j'ai reconnecté, laissant les Orbi éteints. Après diagnostic, il apparaît que seul un groupe sur deux provoque la panne. J'active donc le groupe A, et je m'attends à galérer pour retrouver la borne du groupe B qui plombe le réseau.

Les bornes étant installées dans les gîtes dont certains sont actuellement occupés, je choisis un gîte libre contenant une borne. Elles sont installées en hauteur, en soupente, un homme d'entretien m'accompagne.

Une fois n'est pas coutume, bonne pioche ! Une fois la borne déconnectée, le réseau retourne à la normale. Et une fois réintialisée (via bouton physique... 😑), elle se réssocie du premier coup avec le routeur, et elle redevient opérationnelle. Mission accomplished. 😉

Et ce qui est bien avec Oléron, c'est que le personnel sur place ne tend pas de traquenard avec une liste interminable de doléances qui auraient pu être formulées avant et/ou résolues au téléphone. Du coup j'ai plus d'une demi-journée de libre ici. 😀

Ça fait 2 jours que je récupère les anciens articles sur ce site... J'en suis à 1/4... C'est long. 😆

C'est du copier-coller, mais il faut que je retape la date, que j'affecte les tags, que je vérifie liens et orthographe (les "malgré que" que je trouve... 😑), et que je remplace les smileys en image par des smileys unicode.

Et l'air de rien ça prend du temps. 😛

Pff en fait je vais garder les vieux liens morts, on s'en fout. 😛

J'ai eu une idée l'autre jour : vu que mon vieux site Plone n'est pas mis à jour et ne le sera pas, du fait de l'abandon de plusieurs produits clés (dont Quills, qui gère le côte blog), je me suis dit que je pourrais récupérer les vieux articles ici.

Mais j'étais confronté à un problème insoluble, la valeur "Date de publication" des articles ne voulait pas s'afficher, bien qu'activé dans les paramètres des articles... Du coup j'affiche la date de création, et les vieux articles auraient la date de création affichée, mais seraient classés sur date de publication, invisible...

Et ce n'est qu'aujourd'hui que je découvre qu'il y a un réglage dans "Menus", et que chaque élément de menu du site a des paramètres d'affichage propre. Dont un "Montrer date de publication", en "Masquer" de base... Suffit de regarder dans la doc du template Protostar... 😑

Je peux enfin mettre la date de publication pour les articles, et non la date de création. J'ignore la raison de ce réglage par défaut, mais bon, je le sais maintenant. 😛

Je vais commencer à récupérer les vieux articles alors, petit à petit. Il y en a juste dans les 600... Et à relire, il y a beaucoup de conneries (et plus encore de liens morts)... Je me demande si c'est une vraie bonne idée ?

Le Raspberry Pi (ci-dessous RPi) est un ordinateur quasi complet de la taille d'une carte de crédit, utilisant des composants pour smartphones, à un prix modique, qui est devenu incroyablement puissant depuis ses débuts modestes.

Il se trouve que j'ai un de ces premiers modèles, à processeur monocore. Pas très puissant, et qui galère dès qu'il y a parallélisme. Et pourtant.

Je me suis dit l'autre jour, en aidant une copine prof de maths à réinstaller un Raspbian pour son RPi de cours, que vu la simplicité de mon serveur web actuel (et du trafic faramineux - 50 Mo/jour - que ce site génère), je pourrais peut-être m'auto-héberger à la maison avec un RPi.

J'ai donc ressorti mon vieux model B, et après avoir passé un peu de temps à apprendre à utiliser Raspbian (quelques petites différences avec Debian quand même), je me suis rendu compte que mon site pourrait très tourner sur un 3 B ou B+. Le model B original peine un peu, mais vu ses caractéristiques, c'est complètement normal.

Sachant qu'un an d'abonnement à un VPS SSD chez OVH coûte quasiment le même prix qu'un model 3 B+, je me tâte...