L'écran essaie de me convaincre que mon PowerBook a besoin d'une semaine au Pays-Bas...

J'ai dormi sur le problème depuis la découverte du défaut sur mon écran... Je me disais que je pouvais vivre avec. Mais bon, ça se voit. Et de plus en plus, je crois. Puis il y a même un coin qui apparaît comme "moucheté".

Et là ce matin je me rends compte qu'il y a un pixel mort sur l'écran. Mon PowerBook devra donc faire le long voyage en Péïbadie lointaine pour changement d'écran.

Je vais aller appeler. Chier, je viens de recevoir la RAM que j'ai commandée dimanche. Mais pas de nouvelles de Panther... Fuck La Poste.

Ce que je pensais avoir évité est finalement arrivé...

Mon PowerBook, mon fidèle et beau PowerBook tant attendu, tant chéri et aimé, qui est passé par la Péïbadie chez les réparateurs de PowerBooks a fini par me faire un défaut sur l'écran.

La même tâche qui se détache du fond uni par un teint plus clair dont parlent les sites web... Je suis condamné à renvoyer le PowerBook en réparation. Je suis vert. J'ai la haine.

En plus les rumeurs disent qu'il y a pas mal de temps à attendre pour la réparation, parce qu'il y a beaucoup de dalles TFT à changer...

Fait chier.

Mes efforts pour installer et laisser tourner le SETI sur toutes mes machines jour et nuit ont payé ! :)

D'abord, le SETI, c'est Search for Extra-Terrestrial Intelligence. C'est un programme scientifique qui analyse les signaux radios de l'espace, recueillis par le radiotélescope d'Arecibo, afin de découvrir un signal artificiel donc intelligent.

Ça fait des années maintenant que je fais tourner ce programme, et aujourd'hui, j'ai vu que dans les stats, je suis dans les 1000 premiers français ! Ma copine s'y est mis aussi il y a un an ou deux, et on fait du SETI sur toutes nos machines. 🙂

C'est cool, non ? 😉

Pas d'histoire de livraison, pas d'histoire de de retard (déjà fait), il est juste vieux, mon téléphone !

Je parle bien de mon téléphone-matraque acheté un peu avant l'arrivée du PowerBook. Et je l'ai reçu bien avant le PowerBook. Mais ne revenons pas sur ces tristes considérations.

Parlons du téléphone Bluetooth Ericsson tout beau tout neuf que j'ai acheté. Il est donc Bluetooth, tri-bande, avec port infra-rouge, mémo vocal, commandes vocales, GPRS et e-mail (je crois que j'ai dit tout ce qu'il y avait de particulier). Donc il est bien.

Mais pas pour Mac OS X (enfoiré). Les utilitaires Bluetooth du PowerBook me disent que mon téléphone ne supporte pas les fonctions proposées (échange de fichiers, synchronisation avec Carnet d'adresses et iCal, tout ça, quoi).

Résultat, vu que je n'ai pas d'abonnement GPRS non plus, mon super téléphone ne me sert à rien. 🙂 Si, à téléphoner et envoyer des SMS...

D'ailleurs, si quelqu'un sait comment désactiver l'énervant enregistrement des SMS envoyés, je suis preneur.

Oui, j'ai l'air d'un imbécile qui a acheté un téléphone pour rien... Mais bon, en même temps, il est comme je disais tri-bande, donc je peux recevoir des appels de partout dans le monde (parce que mon abonnement ne me permet bien sûr pas d'appeler de n'importe où... 😉.