Bon, je sais reconnaître mes fautes, j'ai accusé Windows à tort...

J'avais maudit Windows à cause du plantage qu'a subi ma machine. Enfin, pas spécialement Windows, mais les virus et autres joyeusetés qui y traînent.

J'avais disculpé mon vieux Seagate 20 Go, et commencé à soupçonner un programme, iosdt.exe. Il s'avère que j'avais raison : c'est bien une espèce de trojan. Mais pas n'importe quel type de trojan !

Vous savez maintenant que je participe au projet SETI@Home. Il n'y a cependant aucune récompense à la clé, c'est pour le fun, et la gloire si jamais on trouve les extra-terrestres. 🙂 Mais d'autres projet de calcul distribué mettent de l'argent en jeu. Comme le projet RC5 de distributed.net. Ce n'est pas mal en soi, mais des gens se mettent en tête de décrocher cette somme à tout prix. Même de pirater des ordinateurs pour y arriver.

L'autre jour, j'ai ouvert une archive zip contenant un petit programme que je cherchais. Il s'est trouvé qu'en fait, le programme n'était pas le bon. Il ne semblait rien faire. J'ai donc laissé tomber. Mais ce qu'avait fait ce programme, c'est de m'installer un client Dnetc, et calculer des blocs de RC5, à l'insu de mon plein gré ! C'est ce qui provoquait le ralentissement de ces derniers jours...

J'ai donc vidé ce programme en suivant les instructions du site Windows BBS [disparu depuis]. Je pensais que j'en étais débarrassé, mais j'avais gravement tort...

Les ralentissements et plantages continuaient... Et au bout de bien des manipulations, j'ai cerné le problème : ma première impression était bien la bonne. C'est un disque dur qui est tombé en panne. Mais pas celui que je pensais. C'est mon Seagate Barracuda ATA IV de 80 Go qui a rendu l'âme ! Il a juste un an et un mois ! Juste en dehors de la garantie, bien sûr... La haine, quoi. Et je ne sais méme pas exactement pourquoi il est mort.

Toujours est-il que j'ai dû aller acheter un nouveau disque (Seagate 7200.7 120 Go 8 Mo cache - j'aime Seagate, c'est pas un disque mort sur six qui va me dé goûter 🙂). 4 heures de vadrouille dans le week-end pour ça... Et en plus, j'ai eu la peur de ma vie ensuite, quand mon logiciel de sauvegarde m'a demandé tous les fichiers de sauvegarde depuis février ! J'avais pris la mauvaise option, et il voulait faire une espèce de restauration incrémentale à partir de sauvegardes complètes. Mais l'important est que j'ai presque tout récupéré. J'ai dû perdre quelques mails arrivés cette semaine, mais rien de grave. N'empêche, c'est vrai que ça arrive toujours au mauvais moment : le disque est mort vendredi dans la journée, et je fais mes sauvegardes samedi matin... 🙂

AppleCare est super efficace !

Tout le monde sait à présent que mon pauvre PowerBook était malade de l'écran (voir épisodes précédents).

J'ai donc dû appeler AppleCare, le service après-vente d'Apple. Déjà, les gens au téléphone sont toujours courtois et sympa. Et ensuite, ils n'ont pas fait d'histoires pour réparer ma machine. Enfin, ils ont été super-efficaces : entre l'appel pour ramasser la machine et l'arrivée de la machine réparée, il ne s'est passé que 5 jours et 3 heures ! Plus fort encore, entre le départ de la machine et son retour, il ne s'est passé que 1 jour 21 heures. 1 jour et 21 heures !

Je parlais de ramassage. En fait, j'ai appelé AppleCare il y a deux semaines. Entre-temps, je suis allé aux JRES. Et je voulais emmener mon PowerBook, pour ne pas m'emmerder à l'hôtel, et j'espérais qu'ils aient un réseau sans fil là-bas. Donc je leur ai dit que je voulais le garder pour la semaine. Ils n'ont posé aucun problème, et ils 'ont donné un numéro de dossier pour les rappeler et leur renvoyer quand je veux.

J'ai donc appelé lundi matin, ils m'ont envoyé un carton blindé (trois couches de mousse, une pochette anti-statique et une boîte ultra-résistante) d'expédition mardi, UPS l'a eomporté mercredi après-midi, et il est revenu vendredi midi !

Et l'écran est nickel de chez nickel. 🙂 J'espère qu'il le restera !

Je n'aime pas particulièrement maudire Windows, mais là je dois.

En effet, Alors que je suis encore heureux de la récupération de mon PowerBook, mon Windows pense devoir m'infliger une merde.

Depuis quelques jours, il cafouille un peu, il est lent et peu réactif. Je pensais que c'était eMule qui faisait des siennes. Mais aujourd'hui, j'ai trouvé la machine inerte. J'ai donc redémarré, mais la machine a planté à plusieurs reprises... J'ai d'abord pensé à une panne de disque. Ça me l'a déjà fait une fois, elle ramait et plantait, et finalement c'était le disque système qui avait pris un coup...

Mais là, non. J'ai bien soupçonné mon vieux disque Seagate 5400 rpm de 20 Go acheté il y a un an ou deux, mais même après l'avoir remplacé par un autre disque (plus vieux, mais réputé fonctionnel), plantage.

Maintenant, je soupçonne un logiciel dont j'ai vu brèvement le nom dans les processus. ofstr.exe, ou quelque chose comme ça. Je vais essayer de le retrouver et de le vider, pour voir. Ça se trouve, je me suis pris un nouveau virus avant qu'il soit à la mode...

J'ai été aux Journées Réseaux 2003 organisées par le CNRS, à Lille, du 17 au 21 novembre 2003.

Et c'était pas mal. Disons-le tout de suite : j'y suis allé tout seul, et j'avais zéro amis, je me suis fait quand même pas mal chier... Mais les conférences, ça occupe. 🙂

J'ai appris que les technologies réseau à la mode sont les VPN et le WiFi. 🙂 Les admins des campus universitaires ne jurent que par le VPN, et sont assez paranos. Mais bon, faut comprendre, les étudiants, c'est pas tendre avec les ressources réseau...

Il y a un mec qui dit que le WEP c'est super pourri, et qu'il faut pas l'utiliser. Mais bon, son alternative, c'est d'utiliser le 802.1X, le nouveau protocole d'authentification, pour aller consulter un serveur Radius qui va taper dans un LDAP, par exemple. Le problème, c'est que les gens chez eux n'ont pas de serveur Radius, et que les point d'accès grand public n'ont généralement pas de support 802.1X intégré... En plus, pour être bien blindé il faudrait un concentrateur conforme 802.1X. C'est un appareil de la mort qui a deux ports virtuels pour chaque port physique. Un de ces ports est relié aux ressources réseau et est désactivé par défaut. L'autre port, toujours connecté, mène aux services d'authentification. Et tant qu'on est pas authentifié on a pas d'accès au réseau. C'est super, mais en même temps, le mec disait qu'il y avait aucun matériel sur le marché qui supporte cette fonction...

Sinon, le dernier soir, il y avait une soirée de gala. Un truc ou on mange bien, et il y a de l'animation. 🙂 Mais bon, je craignais de m'emmerder ferme encore une fois, car je n'y connais personne... Et j'étais seul et abandonné tous les midis (repas offert). Heureusement, être coréen aide, des fois ! 🙂 J'étais assis tout seul à une table, et quelqu'un m'a demandé si j'étais coréen, en coréen ! Il s'agissait de Jean, qui est marié à une coréenne, travaillant au CRC à Strasbourg. On a discuté et fait connaissance, et ça m'a sauvé la soirée. 🙂 Il bosse avec Pierre David, qui a été mon prof de système en licence ! Le monde est petit... 🙂

Le site du JRES