Voilà ça fait maintenant 3 mois à quelques jours près que le confinement est terminé.

Je ne me suis jamais posé la question de l'après. Le confinement m'a montré que mon mode de vie d'ermite pouvait être appliqué à mon travail. Je peux travailler de la maison sans sortir et devoir subir des heures quotidiennes dans les transports. Il n'y a quasi aucune différence entre mon travail depuis le bureau et depuis la maison.

Mon boulot a maintenu largement le télétravail. J'ai quand même dû aller dans les locaux plusieurs fois. Et j'ai détesté. Il y a pourtant beaucoup moins de gens dans les trains, mais une fois sorti du rythme, je n'ai vraiment plus envie d'y retourner.

Je ne me rappelais plus que mes écrans au boulot étaient si petits. Et que mon siège était si nul. Dire que ça me convenait bien à l'époque...

Je parle déjà d'époque. Mais je ne suis pas sûr que le monde change. Les gens donnent déjà des signes de relâchement alors que l'épidémie n'est pas finie. Je sais pertinemment qu'une fois le virus disparu ou maîtrisé, tout reviendra comme avant.

Je suis vraiment désolé pour tous les gens qui ont souffert pendant le confinement, mais c'était vraiment le meilleur moment de ma vie. La pensée de revenir à ma routine d'avant me déprime.

Je sais que tout va revenir comme avant. Que tout doit revenir comme avant. Mais je m'habitue à ma nouvelle vie. J'ai encore un sursis pendant mes vacances. Qui sait ce que va donner la rentrée ?

We use cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur (cookies traceurs). Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site.