Hier, sans raison apparente, mon serveur a décidé qu'il ne résoudrait pas les noms DNS pour lui-même...

Hier, vers 11 h 30, alors que j'envoyais un mail, Apple Mail me dit que mon message n'a pas pu partir, à cause d'une erreur cryptique, Recipient domain not found...

En regardant les logs, je me dirige vers la possibilité que CBL, qui aide mon serveur mail à vérifier les IP des machines qui se connectent ne soient pas des spammeurs connus, a déconné. Je désactive donc temporairement, le temps d'envoyer le mail, cette vérification. Sans succès...

Une mention d'utilisateur non trouvé dans la base SASL m'indique que mon Cyrus SASL pourrait avoir été compilé avec le mauvais Berkeley DB. Ni une ni deux, je me lance dans la recompilation de tout ce beau monde. Et là, portupgrade me dit qu'il ne peut pas télécharger les sources...

C'est à ce moment que je ressens un doute et que je lance Links pour voir. Impossible de joindre quelque site que ce soit... J'essaie des traceroutes, impossible de résoudre le nom. J'essaie en IP, ça marche. J'interroge mon DNS par dig, aucun serveur ne répond ?!

Pourtant, mon serveur DNS Bind fourni avec FreeBSD marche... La preuve, il est joignable de l'extérieur. Mais en local, rien à faire...

Au final, après plusieurs heures de manipulations et deux redémarrages de la machine, c'est retombé en marche... Comme il était tombé en panne.

Le fait étrange, c'est que je n'ai fait aucune modification à la configuration de la machine, et je n'ai rien fait qui puisse expliquer le rétablissement des services de résolution de noms...

Je vais passer une recherche de rootkits, dans le doute...  🙂

We use cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur (cookies traceurs). Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site.