Mon boulot loue des machines chez OVH, pour y mettre un ESXi et des machines virtuelles.

Et il se trouve qu'OVH a une organisation réseau un peu particulière, avec des passerelles qui ne sont pas dans le sous-réseau local...

Pour ne pas me faire chier plus tard, je renote ici les fichiers de conf pour Netplan. a.b.c.d est l'IPv4 de la machine, w.x.y.z l'IPv4 de l'hyperviseur, aaaa:bbbb:cccc:dddd::eeee l'IPv6 de la machine (mais c'est une vraie adresse celle-là en fait ?!), wwww:xxxx:yyyy:zzzz::uuuu l'IPv6 de l'hyperviseur, et ensAAA le nom de l'interface.

01-netcfg.yaml :

network:
version: 2
renderer: networkd
ethernets:
ensAAA:
dhcp4: no
addresses: [a.b.c.d/32]
nameservers:
addresses: [1.1.1.1,8.8.8.8]
routes:
- to: 0.0.0.0/0 via: w.x.y.254 on-link: true

66-ipv6.yaml :

network:
version: 2
ethernets:
ens160:
dhcp6: false
match:
macaddress: xx:xx:xx:xx:xx:xx
set-name: ensAAA
addresses:
- aaaa:bbbb:cccc:dddd::eeee/128
routes:
- to: ::/0 via: wwww:xxxx:yyyy:zzFF:FF:FF:FF:FF - to: wwww:xxxx:yyyy:zzFF:FF:FF:FF:FF scope: link nameservers:
addresses: [2606:4700:4700::64,2001:4860:4860::8888]

Attention, il faut indenter avec des espaces, pas des tab, sinon Netplan pleurt.

[mis à jour 11/10/2022 deprecation directives gateway]

We use cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur (cookies traceurs). Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site.