Un article sur le prochain Windows sur un site Mac m'a fait bondir...

Dans un article de Mac4Ever, qui parle de "Longhorn", la prochaine version de Windows. L'auteur de l'article a vaguement lu une news parlant de la gestion des droits dans le prochain Windows, et il en a hâtivement conclu que Windows n'avait pas de gestion de droits de fichiers. Or Windows en a depuis plus de 10 ans maintenant, depuis Windows NT 3.1.

L'utilisateur Mac moyen ressemble à l'utilisateur Windows moyen : il n'est pas très au courant du matériel dans sa machine, et ne connaît pas ou prou les autres OS, il s'en fiche, à la limite. Mais il y a toujours dans les deux catégories soit des intégristes soit des crétins pour sortir une connerie pour essayer d'enfoncer l'autre. La connerie type des utilisateurs Mac, c'est le traditionnel "Windows ça plante tout le temps", la connerie type des utilisateurs Windows, cest le traditionnel "le Mac c'est nul".

Revenons sur la connerie type de l'utilisateur Mac. Non, Windows ne plante pas tout le temps. Même Windows Millenium edition, l'infâme Windows Me, s'il est correctement installé et configuré sur du matériel exempt de tout reproche, est raisonnablement stable. Et les utilisateurs Mac oublient trop vite les joies des conflits d'extensions des Mac OS classiques et les sympatiques bombes... Et franchement, depuis Windows 2000, j'ai rarement vu un écran bleu... J'admets que de temps en temps, sur certains traitements lourds ou hasardeux, j'ai encore une petite angoisse qui pointe, mais ça n'est vraiment plus justifié, à présent.

Revenons sur la connerie type de l'utilisateur Windows. Non, le Mac c'est pas nul. Il y a qu'à regarder les machines Apple modernes. L'équipement est sans égal sur la gamme de prix. Et Mac OS X est quand même un super système. Les Mac OS classiques n'étaient pas très jolis, mais ils ont le mérite d'avoir été très conviviaux bien avant Windows. Bon, si, le Mac c'est nul pour les jeux. 😉

Le problème est la méconnaissance des autres plate-formes. Du moins pour les crétins, les intégristes savent de quoi il en retourne, mais refusent d'en admettre les bon côtés. Et continuent à crier leurs conneries qui sont reprises par l'utilisateur moyen... La subtile différence entre les crétins Mac et les crétins Windows, c'est que les premiers dénigrent les seconds considérant que leur plate-forme est supérieure à toutes autres, et que les seconds dénigrent les premiers, mais dénigrent aussi Windows. Au moins les crétins Mac sont consistants dans leur connerie. 🙂

Et ça me fait penser à la politique coloniale de la Chine impériale. Au XVe siècle, la Chine lançait des expéditions maritimes dans tout l'océan indien, avec des bateaux gigantesques, le navire amiral faisait 150 m de long, quand la Santa Maria de Colomb en faisait 22 ! Mais cette puissante flotte marchande, forte de plus de cent navires fut démantelée par la suite, car les politiques estimaient que ce n'était pas à l'Empire du Milieu d'aller au devant des autres pays, mais aux autres pays de venir à lui. Il y avait aussi les menaces d'invasion mongole, et ils n'avaient pas assez de ressources pour financer la défense du pays et l'exploration... Si la Chine n'avait pas abandonné ses programmes d'exploration, il est probable que l'empire sur lequel le soleil ne se couche jamais aurait parlé chinois.

Le noyau dur de la communauté Mac, c'est un peu ça. Ils estiment leur plate-forme tellement évoluée et avancée qu'ils ne regardent pas ce qu'il se passe ailleurs, et qu'ils attendent les bras croisés que les utilisateurs des autres systèmes viennent à eux, touchés par la grâce du Mac. Du coup leurs arguments se basent encore sur des stéréotypes vieux de dix ans (cette dernière remarque vaut aussi pour les intégristes Windows).

Franchement de nos jours, aucun système n'est "nul" ou "pourri". Il existe des différences, il existe des domaines où l'un ou l'autre est plus à l'aise. On gagnerait tous à utiliser plusieurs systèmes différents.

Mais dire ça, c'est comme dire "on gagnerait tous à avoir la paix universelle"...

We use cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur (cookies traceurs). Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site.