J'ai acheté une souris pour portable !

J'en parlais l'autre jour, je me tâtais, et finalement j'ai craqué, j'ai acheté une Logitech V400 Laser Cordless Mouse for Notebooks (la mienne est gris/orange).

v400grand
Logitech V400 Laser Cordless Mouse for Notebooks

Mon excuse a été de fournir une souris de remplacement pendant la charge à Séverine, comme je l'ai fait avec ma MX1000. 🙂 Donc j'ai décidé d'acheter une V400 pour le PowerBook, et de ramener ma "vieille" MX700 du boulot.

Parenthèse à propos d'utiliser son propre matériel au boulot : des personnes me demandent pourquoi j'emmène mes propres affaires au boulot. La réponse est simplissime : je passe la plupart du temps au boulot, et vu mon travail, je suis collé à la machine toute la journée. Mon employeur n'a pas les moyens de (ou ne veut pas) me payer le matériel ergonomique haut de gamme dont je me sers d'habitude chez moi. J'ai donc un choix : me servir du matériel bas de gamme mis à disposition par le boulot qui m'exaspèrent de diverses manières, ou me servir du matériel "usagé" qui vient de chez moi (donc les produits haut de gamme d'avant-dernière génération, qui auraient de toute façon pris la poussière à la maison). Je préfère personnellement utiliser mon propre matériel que j'ai choisi, vu que je l'utilise à longueur de journée. Mais bon, je suis d'accord, si le boulot me payait ce matériel ergonomique de qualité, je n'emmènerais pas le mien. Fin de parenthèse.

Mes impressions sur la V400, maintenant. 🙂 Déjà, elle est plus grosse que je le pensais. Elle fait dans les 2/3 du volume d'une Pilot Mouse, elle n'est pas si minus. Ensuite, la finition me semble un peu cheap. Mais c'est peut-être parce que je ne manie que des MX700 et MX1000, ou que la V400 est beaucoup plus légère. Toujours est-il que si les boutons gauche et droit répondent comme sur toute Logitech (parfaitement), le clic de la roulette et les boutons de côté, c'est pas super : les boutons de côté c'est une implémentation des boutons de pouce de la MX700, mais sur le bord gauche du bouton gauche (voir image). Et c'est pas deux boutons séparés, mais une barre qui fait balancier sur deux contacts. Et les boutons ne cliquent pas comme les autres boutons, ce qui a tendance à dérouter un peu, quand on est habitué aux petits clics discrets de confirmation de clic... En dehors de ça, les boutons marchent bien, donc je n'ai pas trop de reproches de ce côté.

Par contre, la roulette... Bon, c'est une roulette crantée comme sur les souris Logitech, et personnellement je préfère. Les Microsoft ont une roue quasi-libre, on peut pas doser le défilement, c'est agaçant. La V400 a aussi une roulette inclinable, pour les mouvements gauche-droite. C'est pratique sur Mac OS X, avec le mode colonnes du Finder. Mais je crois que la tilt-wheel est mal ajustée : des fois, le bouton sous la roulette ne marche pas, comme si ça coinçait quelque part. Le fait qu'incliner un peu la roue dans un sens ou dans l'autre aide (parfois) le mouvement me conforte dans mon hypothèse.

Sinon le capteur laser est précis, même si je ne peux pas comparer convenablement avec d'autres souris, vu les options basiques de configuration de mouvements de souris sous Mac OS X, autant sur les préférences de souris du système que les drivers Logitech (pas d'accélération, sensibilité moyenne, etc...). J'ai noté toutefois que la veille s'activait assez rapidement, et que le curseur accuse un retard d'une demi-seconde sur le mouvement, des fois (ça a l'air de rien, une demi-seconde, mais ça fait que le curseur n'est pas à l'endroit où vous pensez le trouver, c'est chiant). Mais bon, si ça économise des piles, je peux vivre avec.

Toujours sur le capteur, là sur les surfaces. J'ai vu que le tapis de souris à gel du boulot était une merde : les mouvements sont complètements erratiques avec toute souris optique dessus (je vais finir par acheter un tapis T'n'B à la Fnac, l'air de rien, c'est un des meilleurs tapis à gels que j'ai trouvé). Je vais le nettoyer pour voir, mais je ne crains que cela ne serve à rien à part confirmer la qualité des fournitures... Sur la table, en plaqué imitation bois, par contre, ça marche du tonnerre.

Pour les piles, je me suis gouré sur mon précédent article. C'est une seule pile AA qui est utilisée (et founie dans l'emballage - Duracell !). Je vais voir combien de temps elle tient, et je verrai si ça vaut le coup d'investir dans des piles rechargeables (probablement oui, sur la durée on est toujours gagnants, maintenant, avec les nouveaux accus pour appareil photo).

Le récepteur est très petit, et se loge dans la souris, qui a pour effet de l'éteindre (pas de consommation inutile pendant le transport, pas de risque de perdre le récepteur : si on le perd, on perd la souris, on a pas de regrets à avoir une souris déconnectée 😉).

J'ai à peu près fait le tour. C'est qu'une première impression, j'aurai sûrement l'occasion de revenir dessus par la suite.

We use cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur (cookies traceurs). Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site.