Imprimer

Depuis un an, les évolutions des ordinateurs en termes de performances ont plutôt stagné, mais elles ont évolué dans un tout autre sens...

Et ce sens d'évolution est le silence. Depuis toujours, on s'est plus intéressé aux performances des machines qu'à leur discrétion. Mais maintenant qu'on a des ordinateurs à multi-GHz, on s'en fiche un peu : tous les logiciels tournent raisonnablement bien sur n'importe quelle machine un tant soit peu récente, de moins de 2 ans. Il y a l'exception des jeux, mais là c'est un tout autre domaine. 🙂

Maintenant on se préoccupe du bruit. Les ordinateurs savent faire de plus en plus de choses, et ils finissent par remplacer certains appareils, comme le lecteur DVD ou le magnétoscope. J'en ai parlé dans mon étude (très succinte) du Mediacenter, ici et . De fait, les ordinateurs sortent des bureaux et investissent les salons. Et là se pose le problème du bruit. Il n'y a pas des masses d'objets qui font du bruit, dans un salon. La télé, la radio, le chien... 😉 Les composants des ordinateurs modernes chauffant énormément, on doit les équiper de nombreux ventilateurs. Et ces ventilateurs font du bruit, parfois assez pour couvrir le son de la télé...

Les constructeurs s'en sont rendu compte, et font maintenant de réels efforts pour atténuer la nuisance sonore de leurs machines. Ils font un peu comme moi (voir ici et ), ils remplacent les ventilateurs bruyants par des modèles silencieux, ou ils repensent la disposition interne pour optimiser le flux d'air, réduisant l'usage de ventilateurs.

On utilise des machines Dell, au boulot. C'est du bon matériel, quoi que je n'en achèterais pas moi-même. 🙂 Un peu trop grand public, et ça devient rapidement cher si on s'éloigne des configurations de base. Mais on peut voir qu'ils ont fait de gros efforts dans les 2 dernières années. Les dernières machines qu'on a reçues sont complètement silencieuses. Pas un bruit. On voit à l'intérieur qu'il y a des tas de guides d'écoulement d'air, avec des ventilateurs stratégiquement placés pour réduire leur nombre.

InsideDell
Intérieur de machine Dell
(photo dégueulasse de mon téléphone d'en-dessous de mon bureau...)

La finition laisse à désirer, souvent, mais la conception d'origine est quand même impressionnante.

Mais ce qui m'a laissé sur le cul, c'est quand j'ai reçu notre nouveau serveur, le PowerEdge 1600SC. Le nôtre est un peu gonflé par rapport à la configuration de base, mais je concède qu'il penche du côté el cheapo. En même temps, on est une association 1901, et on est pas riche. 😉 Et c'est amplement suffisant pour ce qu'on veut en faire.

Et c'est avec cette machine que je me suis rendu compte des progrès énormes de Dell sue le point de vue accoustique : on a acheté un PE 1600SC il y a moins d'un an. D'habitude, j'effectue l'installation de la machine sur mon banc de test à côté de mon bureau. Et le PowerEdge faisait un boucan d'enfer. Même placé dans la masse des autres serveurs, une fois prêt, on pouvait discerner une augmentation du niveau sonore général.

Mais le nouveau m'a surpris. Il est à peine plus bruyant que ma tour chez moi, qui est pourtant équipé de ventilateurs neufs et chers (en fait 6 ventilateurs neufs et chers, ce qui fait que c'est quand même bruyant au final...) ! Pour un peu, je l'utiliserais en machine de bureau. 😀

J'ai regardé à l'intérieur, et j'ai vu qu'il y avait 5 ventilateurs au total. Je suis assez content de voir que ma tour est finalement aussi bien agencée qu'un serveur Dell. 🙂 J'ai pris des photos (toujours au téléphone, petites et crades 😉), elles sont ici [plus disponibles sur Valken's Notepad 😛].