Imprimer

Quand je vois tous ces gogos qui lâchent une somme incommensurable dans les services de téléchargement de logos et de sonneries de téléphone, ça me fait de la peine...

Pas que je n'aime pas la personnalisation, je la pratique aussi, mais qu'en fait, avec un peu d'astuce et cinq minutes de recherche sur le net, on a tout gratos.

Chez nous, on a des appareils Sony Ericsson. Séverine a un T230, et j'ai reçu mon Z600 hier. 🙂

T230
Sony Ericsson T230
Z600
Sony Ericsson Z600
(Photos de Unofficial Club Sony Ericsson)

Ayant auparavant eu un Ericsson R520m, je ne m'étais pas intéressé aux logos et sonneries multicoloremédiafuns, mais là, j'ai accès à tout. 🙂

Nous savons tous qu'il existe des tas de services de téléchargement de logos, sonneries et thèmes dans le monde. J'en trouve au moins deux chaque semaine dans le programme télé, et à force de l'entendre, j'ai le numéro "8 22 22" gravé dans la tête (tain je fais le la pub sauvage). Et ce sont tous des services à 0,35 € la minute, ou pire encore. Tout ça pour juste une minuscule image JPEG 128x128, ou un pauvre fichier MIDI...

Moi, sur mon beau Z600 tout neuf, j'ai un fond d'écran et une sonnerie personnalisés, jamais vu sur un Z600 (ou quelque autre téléphone, d'ailleurs), pour pas un rond. Du moins pas un rond de plus que je n'aie déjà dépensé. Le secret, c'est le Bluetooth. 🙂 Mais je montrerai aussi comment on peut personnaliser le téléphone à moindre frais sans Bluetooth. 😉

Le Bluetooth, pour faire court, c'est une technologie de communication sans fil entre appareils bas débit, comme les souris, claviers, imprimantes, PDA ou téléphones. Ça permet de lire le contenu du téléphone comme dans un ordinateur. Et il suffit de glisser-déposer les divers éléments vers ou à partir du téléphone. Fin du fin, on peut garder les images et sonneries dont on ne sert plus sur l'ordinateur, et ainsi libérer de la place sur le téléphone.

BTFileExchange
Vue de la racine de mon Z600 par Echange de fichiers Bluetooth de Mac OS X Panther

Je démontre ici avec mon PowerBook, mais des programmes équivalents existent aussi pour Windows, comme XTND Blue Manager. Mais bon, le PowerBook est ma seule machine à être équipée d'une puce Bluetooth. Peut-être devrais-je équiper mon fixe Windows d'un dongle, ça me permettrait d'avoir un carnet d'adresses synchronisé partout...

En parlant de dongle Bluetooth, vous vous dites peut-être : "Ah oui, c'est bien joli, tout ça, mais j'ai pas un tel appareil sur mon ordinateur, et ça doit coûter bonbon, commes les téléphones Bluetooth !" Et bien non. 🙂 On peut en trouver de 20 à 50 € Rue Montgallet, et de même en ligne. Et pour ceux qui n'ont pas de téléphone Bluetooth, il y a toujours la solution d'acheter un câble de connexion USB. Ça coûte grosso-modo la même chose, au tour de 40 €, et ça remplit la même fonction. Pour ceux qui ne peuvent ou ne veulent pas acheter un câble, il existe une autre solution que j'exposerai plus tard. Stay tuned. 😉

Une fois équipé de la panoplie de connexion (téléphone, Bluetooth/câble, logiciels), il ne reste plus qu'à trouver de quoi envoyer. Et là, rien de plus simple. Les images des téléphones modernes sont de bêtes JPEG. De toutes petites images de la taille de l'écran du téléphone. Le mien fait 128 pixels sur 160, mais les images sont généralement de 128x128, parce que le reste est caché par les menus, et comme la quantité de mémoire est cruellement limitée dans un téléphone (le mien a 2 Mo en tout pour les images, thèmes, sonneries et jeux), il faut lésiner. Les tout derniers modèles semblent dotés de plus de mémoire, et surtout ont un lecteur de carte mémoire intégré, ce qui fait qu'on a un stockage virtuellement infini.

Le format des images est donc le suivant : JPEG, 72 ppp, pas de mode progressif, pas de mode optimisé. Le JPEG ultra-basique. La taille dépend ensuite de l'image et de l'écran de destination. Le tout devrait être en deçà de 5 ko. Les téléphones devraient pouvoir aussi lire du GIF et du BMP. Là encore, se limiter aux formats de base. A noter que les animations sont en fait des GIF animées !

Les sonneries, c'est un peu plus compliqué. Les téléphones acceptent généralement les fichiers MIDI pour les sonneries polyphoniques. Les tout derniers lisent aussi le MP3 (se rappeler tout de même que la mémoire du téléphone de base n'est que de quelques Mo). Sinon, les téléphones Sony Ericsson (et sûrement d'autres) supportent le format iMelody, dont les fichiers ont l'extension .imy. C'est en quelque sorte un fichier MIDI amélioré, avec des informations supplémentaires, comme le niveau de volume à appliquer. Il existe des programmes pour les créer, mais le format iMelody est un standard de l'IrDA, et on peut obtenir le livre blanc gratuitement. Après, bon, il faut le lire, le comprendre et écrire soit le fichier iMelody à la main, soit fabriquer un logiciel qui le fait... 🙂 Heureusement, les fichiers MIDI sonnent tout aussi bien à l'oreille. 😉

Mais la pire arnaque vient des thèmes. Je ne sais pas comment ça se passe avec les autres marques, mais les thèmes Sony Ericsson sont atrocement faciles à produire. Même le logiciel pour les fabriquer est gratuit, Sony Ericsson le donne aux développeurs enregistrés sur son site. L'enregistrement est gratuit, et on a même pas besoin d'être développeur. 😉 Le lien vers le Sony Ericsson Themes Creator [n'existe plus ?]. Il existe aussi divers éditeurs gratuits et payants, mais ils n'apportent pas grand-chose de plus. L'utilisation de l'éditeur Sony Ericsson est complètement intuitif, et si vous avez une expérience de design web, le tout semblera limpide. 🙂

ThemeCreator
Sony Ericsson Theme Creator

Il reste une dernière chose dans les fichiers du téléphone. Les jeux. Malheureusement, ils n'apparaissent pas dans les logiciels de transfert de fichiers que j'ai eu l'occasion de voir. En même temps, je ne joue jamais sur le téléphone (je pense même effacer les jeux du mien - surtout qu'il y en a un qui a planté quand je regardais ce que ça faisait), et ça ne fait que 24 heures que j'ai un téléphone qui peut accueillir des jeux Java. 🙂 Je ferai peut-être une update sur le sujet...

Donc voilè, une fois les images, sonneries et thèmes créés, il ne reste plus qu'à transférer les fichiers dans le téléphone et aller frimer. 😉

J'avais dit que je donnerai aussi une astuce pour les gens qui n'ont ni Bluetooth, ni câble. C'est en fait tout bête. Je l'ai fait pour le T230 de Séverine, qui n'a ni Bluetooth ni cêble USB. Il suffit de créer les images, sonneries et thèmes comme décrit auparavant. Ensuite, il faut se dégotter un ami qui a un téléphone accessible depuis un ordinateur, lui transferrer les données, et lui faire renvoyer les images, sonneries et thèmes par MMS vers le téléphone où on veut recevoir les images. 🙂 Le T230 ne fait pas MMS, mais le navigateur WAP et les services d'Orange permettent d'accéder aux MMS en ligne. Et avec le GPRS, ça ne coûte pas très cher de recevoir l'image, du moins pas aussi cher qu'avec "8 22 22". 😀 Je reconnais, la difficulté dans ce cas est bien de trouver un ami qui peut envoyer et recevoir des donnés d'ordinateur à téléphone. Mais il me semble qu'il existe des services en ligne d'envoi de MMS. Je n'ai pas regardé les modalités de ces services, mais s'ils proposent de joindre un fichier quelconque dans le MMS, c'est gagné. 🙂

Voilà voilà, ce sont mes découvertes de la journée d'hier du monde merveilleux de la personnalisation de mobiles. 🙂