Imprimer

C'est la veille de Noël, il y a personne au boulot à part mon collègue Cho et quelques pélerins dans les étages...

Donc j'en profite pour blogger. 🙂 Hier, j'ai fini de remonter la nouvelle machine de ma mère. Et les machines neuves, c'est drôlement bien : elle affiche le bureau Windows en peut-être 1 min en démarrage à froid. En retour de veille prolongée, à peine 30 s ! Je me suis un peu emmerdé pour le clavier coréen. Il n'y en avait pas à Surcouf, mais ils y pensent, paraît. J'ai donc pris un Logitech Internet Navigator, en qwerty. J'ai dessiné les caractères coréens dessus au feutre à CD (théoriquement indélébile). Mais je sais d'expérience que ça s'efface au fil du temps. J'aurais pu commander un clavier coréen à prix d'or sur le net, mais je préfère autant payer une somme conséquente pour un vrai clavier Logitech de qualité qu'un ersatz bon marché. Surtout qu'il est drôlement bien, le clavier Logitech. 🙂

Ce qui me pousse à changer de clavier. Je ne jurais que par mon vieux et fidèle Natural Keyboard de Microsoft, l'original, le vrai, l'unique, mais là, les fonctions du Internet Navigator m'ont impressionné. Il y a rien d'extraordinaire, mais il y a des touches de raccourci sympa, et le toucher est super agréable. J'ai en fait déjà un clavier Logitech Deluxe Access, que j'avais acheté pour mon serveur, dont je ne me sers presque jamais (il est même sous plastique, pour le protéger de la poussière). Mais à chaque fois que j'y touche, je me dis que j'adore la sensation des touches.

Le Natural Keyboard de Microsoft (pas de lien, il n'existe plus 😉) est supposé réduire la fatigue sur les poignets et être plus agréable à l'utilisation grâce à sa forme ergonomique. Mais le fait est que je ne tape plus autant que ça, chez moi, et que de toute façon, avec le PowerBook, j'ai de nouveau un clavier droit.

Je ne sais même pas pourquoi je me cherche des excuses, en fait : je change de clavier dès ce soir, c'est dit ! 🙂